wattie

vivre ou survivre?

Dimanche 18 décembre 2016 à 12:38

Les politiques s'engagent dans la course présidentielle, ils parlent, pour la plupart d'identité,de terrorisme, d'immigration et bien sûre de la dette, mais combien d'écologie? pas grand monde. sans parler de ceux qui, d'un revers de menton, nient les problèmes environnementaux. pourtant d'ici moins de 100ans bons nombres de ressources premières vont disparaître. mais en politique on parle malheureusement plus souvent des conséquences que des causes. car l'immigration généralement est dû aux guerres, à la misère en générale et les guerres sont généralement dû à des problèmes économiques, de quêtes de territoires d'intérêt géostratégiques par leur position géographique qui soit, favorise le transport des marchandises et des matières premières soit parcequ'ils  renferment  des matières premières. or, plus ces matières se feront rares plus les tensions internationales se tendront et plus les guerres éclateront si aucun accord  de partage ne se réalise. Partage voilà un gros mot essentiel bien plus capital que l'identité la dette ou l'immigration qui sont d'ailleurs liés. moins il y a de partage plus il y a d'inégalités, de tensions et au final de guerres et d'immigration.  quant à la pollution et tout ces dérèglements environnementaux n'en parlons pas, nous voyons déjà se réaliser les premières vagues de réfugiés climatiques et ce n'est qu'un début. mais voilà, il est bien plus difficile de mettre de côté sa soit disant souveraineté, sa soit disant identité et sa fortune (individuelle ou nationale) pour se lancer dans la résolution pacifique de ces problèmes que de cibler un adversaire comme l'immigré qui est plus une victime de notre système économique et sa méthode d'enrichissement individualiste ou nationale. comme à son habitude le politique plus motivé par son élection au pouvoir que par sa volonté de franchise lance ses discours de diversions et les masses suivent car il est toujours plus facile de dénoncer l'autre que de se remettre en question. et la remise en question de toute cette économie traditionnelle ne se changera pas en un jour mais l'immigration et les guerres (ou terrorisme qui en est une variante) sont elles évitable dans un tel système?

Réserves prouvées de minerais rapportées à la production en 2015, en nombre d'années de production:   pétrole = 52ans ; gaz naturel = 54ans ; charbon = 110ans ; uranium = 129ans


Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://wattie.cowblog.fr/trackback/3277506

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast