wattie

vivre ou survivre?

Mercredi 22 juin 2016 à 20:48


parler de tout parler de rien
de métaphore on s'évapore
pas d'engagement c'est trop criant
des mots bien vagues des idées creuses
parlons d'amour c'est bon le sexe
la politique c'est trop vexant

parler de tout parler de rien
de métaphores on s'évapore

pas dire argent juste talent
on veut du cash mais c'est pas class
doutez(r) de vous mais pas de moi
vous êtes la masse je vous ramasse

parler de tout parler de rien
de métaphore on s'évapore

c'est beau le rêve pendant qu'ils crèvent
dites qu'ils sont sales et bien méchants
ils sont mendiants nous sommes marchands
l'humanité c'est bien gentil
mais l'paradis c'est bien fini



Mercredi 1er avril 2015 à 21:20

"on est plus de 50 à essayer d'exister sur une tête d'épingle. l'Etat, c'est devenu une misère. y a plus d'argent,y a plus de puissance c'est quoi, du pouvoir sans puissance? la question est inévitable lorsque le pouvoir de l'Etat d'hier semble s'étioler devant celui, aujourd'hui, de l'entreprise ou de la finance. on amuse la galerie avec nos réformes structurelles, deux décrets sur trois sont étouffés dans l'oeuf. les ministres ne sont que des pions interchangeables, un jour dans un ministère, le lendemain dans un autre [...] les intérêts personnels à court terme -des élections municipales, un prochain mandat - semblent ainsi l'emporter sur l'intérêt général ou une vision politique à long terme.


ce pays vit dans un état permanent de catastrophe larvée et de souffrance . et nous y sommes pour quelque chose.

le rapport entre gouvernants et gouvernés repose sur le couple plus fondamental délégation-confiance. [...] en donnant mon vote je vais "soutenir [...]
Il arrive que le bon sens du peuple ait une vraie influence sur des prises de position qui seront celle des gouvernants. en voici 2 exemples: en 2006 le Contrat Première Embauche [...] le gouvernement s'est entêté alors que toutes les organisations syndicales avaient dit qu'il fallait traiter le sujet autrement. s'ensuivit un mvt social très important, surtout des jeunes qui percevaient bien qu'ils étaient les premières victimes de ce dispositif puisqu'on précarisait ainsi leur entrée sur le marché du travail. il fallut faire marche arrière alors que la loi avait déjà été votée [...]
plus récemment, le sujet de l'écotaxe, qui a suscité les manifestations des "bonnets rouges" en bretagne, a fait aussi l'objet d'une marche arrière. ce recul coutera très cher aux finances publiques dans les années à venir, et l'écotaxe ne permettra plus d'accompagner la transition énergétique, telle qu'elle était initialement prévue. autant dans l'affaire du cpe, il fallait retirer la loi, autant ici, il aurait fallu la maintenir. pourquoi? dans l'affaire du cpe, la loi était passée à la hussarde, sans consensus. sur le dossier de l'écotaxe, issue du grenelle de l'environnement, il y avait eu de nombreuses concertations, des accords trouvés avec l'ensemble des éléments représentatifs et votés.

[...]l'expression  concertée d'un collectif doit primer sur la poussée brutale d'une radicalité [...] on avait tenu compte de la situation des régions plus à l'écart et moins riches en structures de transport alternatif comme la bretagne et la région toulousaine. que s'est il donc passé avec les "bonnets rouges"?
 le choix de ce terme faisait référence à une révolte populaire antifiscale en bretagne en 1675 et connotait la lutte du local contre le central [...] de fait ce qui s'est passé n'avait rien à voir avec l'écotaxe, mais était lié aux difficultés de la filière agro-alimentaire en bretagne, et concernait essentiellement la transformation de la viande , porc et poulet surtout. l'écotaxe, qui n'était pas encore mise en place, était accusée de mettre à mal cette filière, alors qu'il eût été plus juste de pointer l'incapacité à anticiper la fin des aides à l'exportation de poulets congelés, annoncés depuis longtemps. on peut dire la même chose à propos de la filière porcine. l'objet de l'écotaxe était de remettre en cause un certain nombre de fonctionnement : quand le porc breton prend le camion pour se faire abattre en allemagne pour gagner quelques euros à la carcasse et que cette carcasse revient en bretagne pour être transforméee, on peut se poser des questions sur le modèle économique concerné.
on est donc devant un rapport gouvernants - gouvernés très conflictuel alors même que le processus de concertation qui a conduit au vote de la loi a été correctement mené.

[...] ces dernières années, des échéances électorales ont donné lieu, pour la droite comme pour la gauche, à des votes sanction qui révèlent une crise de confiance. ainsi une grande part des gouvernés, ou des citoyens- quel que soit leur niveau social- vont accorder leur confiance à des gouvernants, en espérant des résultats immédiats, alors même que la situation induit que ceux-ci ne peuvent venir qu'à terme. la confiance envers les gouvernants peut donc se perdre très rapidement.

tiré de la revue Christus
d'avril 2015 sur le thème "gouverner, enjeux spirituels http://www.revue-christus.com/thumb.php?x=176&y=267&img=upload/PJ/1426677893.jpg

Vendredi 20 mars 2015 à 8:42

l'état d'esprit des opposants à l'impôt dans ce propos tenu par Marc Bonnant ancien bâtonnier de Genève, correspondant en France de grands cabinets d'avocats d'affaires parisiens comme celui de maitre jean marie darrois, grand mai de sarkozy, conseil de fabius ou du milliardaire françois pinault et avocat de grands groupes comme EADS:

"l'impôt c'est le vol [...] le secret bancaire participe à la protection de la sphère privée. l'Etat est toujours un intrus [...] nous n'aimons ni les assistés, ni les parasites. NI les fonctionnaires. à nos yeux, l'égalité est une violence faite à la liberté. elle n'est que la revendication des vaincus, si elle n'est la revanche des faibles. elle ne saurait être inscrite au frontispice de monuments publics. le principe d'égalité est pervers, qui légitime l'arrogance des cendreux et autres grisaille. l'inégalité est féconde. elle ensemence l'espoir et met en oeuvre la volonté". maitre bonnant n'est pas le seul à penser ainsi. des Etats entiers, que l'on nomme paradis fiscaux, défendent le même raisonnement [...] : nation par nation, la richesse du monde échappe à son peuple.

en france ou en europe il n'est pas une journée où le récit politique ne comporte les mots "crise", "austérité", "rigueur", "dette"... l'argent pourtant, est là - et bien là. seulement voilà, le peu de cas qui est fait de la lutte contre la fraude fiscale, comme s'il s'agissait d'une véritable guerre à mener, au delà des discours incantatoire, a assis l'idée au fil des ans qu'il s'agissait d'un problème se situant à la marge de l'économie mondiale. les statistiques disponibles, probablement en dessous de la réalité, sont là pour témoigner du contraire."

"En 2010, un an après que sarkozy a annoncé la fin des paradis fiscaux durant le G20, le FMI, qui n'est pas réputé pour être une organisation révolutionnaire, a évalué que le bilan cumulé des seuls petits paradis fiscaux insulaires s'élevait à 18 000 milliards de dollars. soit, le tiers du PIB mondial ... en 2012, le tax justice network, une ONG de référence dans ce type de problématiques, a placé dans une fourchette de 21 000 à 32 000 milliards de dollars le montant des avoirs dissimulés dans les paradis fiscaux. selon les données disponibles, la moitié de cette fortune offshore serait détenue par 91000 personnes, c'est à dire 0.001% de la population mondiale, et l'autre moitié par 8.4 millions d'individus, soit 0.14% de la population. en france, une commission d'enquête du sénat a estimé, toujours en 2012 que la fraude et l'évasion fiscales représentaient un manque à gagner pour les finances publiques pouvant atteindre chaque année 80 milliards d'euros. plusieurs sénateurs, membres de ladite commission, n'hésitent pas à dire aujourd'hui que ce chiffre a pu être sous évalué.

le paradis fiscal n'est pas seulement le lieu qui permet l'évitement de l'impôt. c'est aussi la boîte noire de la corruption[...]

le 29 mai 1937, après la réélection de franklin delano roosvelt à la tête des USA, son ministre des finances, livra au président une note du trésor sur la fraude et l'évasion fiscale: "année après année, l'enquête sur les rentrées de l'impôt sur le revenu révèle le combat toujours plus acharné des individus fortunés et des entreprises pour ne pas payer leur juste part des dépenses de leur gouvernement.

"les impôts sont le prix à payer pour une société civilisée; mais trop de citoyens veulent la civilisation au rabais."

extrait tiré de la postface du livre
http://livre.fnac.com/a7589434/Fabrice-Arfi-Le-sens-des-affaires

Mardi 16 novembre 2010 à 20:52

Réforme des retraites, la loi est votée sans surprise et maintenant quel bilan?

Leur bilan:

"Au contact de la CGT nous avons compris que nous devions être dans le mouvement auprès des salariés au quotidien et ne plus nous contenter d'analyser et de délivrer des explications" (JL Malys spécialiste CFDT des retraites) Alleluia!!

"La CGT veut désormais inscrire cette union (l'intersyndicale) dans la durée. Pour cela, il est indispensable d' INNOVER (il serait temps!). En organisant par exemple des concerts et des meetings en commun; en installant des tentes sous lesquelles les plus précaires rencontrent enfin des militants; en ouvrant aussi des comptes bancaires organisant une solidarité financière inédite" (Marianne du 6 au 12/10/10)

"Ce mouvement a élevé le rapport de force, qu'il s'agisse des retraites, des salaires ou de l'emploi" (N. Prigent secrétaire confédération CGT secteur santé) Souhaitons-le!

Ils ont dit:

G.Depardieu "Ce qui se passe en France est ridicule. Il s'agit d'une manipulation des syndicats. S'il y a des gens qui veulent s'arrêter de travailler à 60ans qu'ils s'arrêtent et qu'ils se démerdent"

B. Lavilliers "Le problème de prolonger l'âge de départ à la retraite, c'est qu'il n'y a pas de boulot pour les mômes entre 20-30 ans. S'ils avaient du travail, si on n'avait pas délocalisé à tout va, il n'y aurait pas de problème de retraite". (Ouf! 'sont pas tous vendus).

Le boycott culturel est aussi un acte politique;
je sais qui je n'irai plus voir...

Samedi 13 mars 2010 à 9:40

http://wattie.cowblog.fr/images/veritepuits.jpg
Solitude et torpitude
brasier d'interrogations insolubles
spif, pshiit, shoot, bang!, sexe ou rêve en liberté
comment sortir du labyrinthe?
des chemins distordus de l'enfer?

Arbeit! "le travail rend libre" disait Auschwitz
l'illusion est l'art du tribun
des beaux parleurs, publicistes et politiques pas toujours vêtus de bruns

le blanc est noir et le noir est blanc
confusion des sens et devoirs, au tourbillon du monde

la vitesse évite la paresse
à cela je réponds
courir évite de réfléchir

syndicalisme de division
où sont les combats du collectif?
les causes communes sont en toc
la société se disloque
et l'avenir commun s'estompe

le capitalisme est puéril et nous dévore sur son île
l'asile est ouvert au pays des hommes
et face à la mort, nul ne s'étonne
pour un jeux, la une, de l'argent
sans canon sur la tempe
on tire le levier
et les cris de l'électrifié
n'y change rien

dans la jungle humaine l'autre n'existe pas
sauf pour servir sa notoriété, son pouvoir illusoire
dans la jungle humaine le cannibale est roi

l'argent fait tout, le pire comme le meilleur
le problème est ailleurs
bien au fond de chacun, en plein coeur
à chacun de s'élever
seul, en plein désert d'influence
nul autre coupable que soi-même

la solitude nous rend responsable de nos actes
la solitude révèle la vérité de soi

n'ayez pas peur
libérez votre coeur


Lundi 21 décembre 2009 à 13:43

Dimanche 27 septembre 2009 à 13:03

Bands heroes la vague nous inonde
nouvelle révolution pour une jeunesse ivresse
une mode chavire une autre à toute vitesse
émotion sensation c'est l'engagement kleenex
les mouvements s'enchainent promettant liberté
mais toujours rien ne change, juste un vernis sur l'index

où va le vent qui  pousse les exaltés
toujours pareil toujours plus vite toujours les caisses
portefeuilles en détresse no blem pourvu que m' aime le monde

jadis la scène était prétexte pour les grands soirs
jours J y a plus d' espoir juste les prétextes
quel combat vaut bien la peine?

tout est perdu tout n'est qu' illusion
qui sera la reine qui sera le paon?
tout n'est que sexe et faux semblant
illusion la reine et l'argent dégaine
pitié font nos vies tant l'avenir est petit

http://wattie.cowblog.fr/images/laureatmode408180.jpg

Lundi 19 janvier 2009 à 23:47

Du vent au souffle rougi soulève des vies qui se réduisent en bouillie
combien de drapeaux pour l'enfer du paradis grillent nos âmes étourdies
ivres de chants de vengeance et de gloire
l'espoir brisé sur le front des martyres
comme l'étendard repris de corps en corps pour ne pas toucher terre
les gueules de bois se relèvent et reprennent les choeurs
les symphonies mortuaires ont des airs infinis

Jeudi 15 janvier 2009 à 12:55

Lundi 29 décembre 2008 à 15:07

http://wattie.cowblog.fr/images/siteon114100x100100x100.jpg

  

 
http://wattie.cowblog.fr/images/e6zx1f.jpg  Un pays sans armée? Mais c'est impossible! Il faut bien pouvoir se défendre en cas de guerre tout comme il faut bien dissuader d'éventuels agresseurs de nous faire la guerre par une force de frappe toujours plus puissante comme le nucléaire! Je me souviens de ce que m'avait dit un policier municipal quand je m'occupais d'une association des jeunes genre salle de quartier/MJC "j'ai la possibilité de porter une arme pour exercer ma fonction de policier municipal. Mais je préfère ne pas en avoir car ainsi, le dialogue est plus facile, moins tendu". C'est comme un voleur s'il sait qu'un lieu est protégé par des hommes armés, il tuera sans sommation, de peur d'être tué lui-même. Alors que s'il sait que le lieu est surveillé par des personnes sans arme, il évitera de tuer.

Aujourd'hui nous voyons bien que même le nucléaire n'empêche pas les guerres sur la planète et qu'un jour inévitable parviendra où le nucléaire se propagera jusque dans les mains de terroristes, soldats interposés, tels des mercenaires bénévoles, envoyés par un pays pour mener la guerre à un autre sans se déclarer.

Plus que de s'armer, pour avoir la paix il faut que la justice règne et que la misère disparaisse. Etre le plus fort ne favorise en rien cet idéal car, on le sait, la loi du plus fort ne créé que la violence, et l'injustice. Et la paix ne peut pas naître par la violence.


Mais pour cela, il faudrait que les écoles apprennent la solidarité et le travail en équipe plutôt que l'élitisme et le chacun pour soi. L'ambition mène souvent à l'insatisfaction permanente, elle nous éloigne souvent du bonheur, des choses simples de la vie réelle.

Bien sûre il y aura toujours des êtres mauvais et malveillants aussi la police sera toujours indispensables ainsi qu'une armée internationale comme l'ONU.

http://wattie.cowblog.fr/images/image005.jpg
 

Dimanche 30 novembre 2008 à 16:17



30% du tabac consommé en Europe est de production européenne, le reste est importé. La production de ces 30% est subventionnée par l'Europe depuis 1970! Cette subvention  (1 milliard d'euros) représente 80% du revenu total des cultivateurs de tabac.

Comme huit grands pays européens producteurs de tabac, un secrétaire d'Etat français défend  qu'il le soit toujours ainsi pour soutenir les agriculteurs qui cultivent le tabac.
D'un côté on taxe le tabac pour réduire sa consommation de l'autre on finance sa culture. Les politiques au pouvoir veulent-ils vraiment que l'on arrête de fumer?  Si plus personne en Europe ne fumait, que proposeraient ils à ces mêmes agriculteurs?

 Ce système est en total contradiction avec l'article 152 des directives pour la santé publique: "assurer une protection pour la santé humaine". Je ne m'en étonne même pas quand je vois ce que l'Europe a fait de la liste qui désignait tous les ingrédients chimiques nocifs pour la santé . Ces ingrédients qui auraient dûs être interdits ont finalement été pour la plupart autorisés à la production/consommation sous la pressions des lobbies industriels.



A noter qu' une
subvention sécurité (à hauteur de 80% des coûts HT) est versée  également aux débitants de tabac.


Pour celles et ceux qui n'auraient pas encore compris



Et l'on ose nous dire qu'il n'y a pas d'argent pour
lutter contre la misère

Vendredi 28 novembre 2008 à 15:30


  L'air du temps serait-il à la révolte, à l'insoumission ou ces films ne sont ils qu'une démonstration de plus que le bizness maîtrise toujours autant l'art de la récupération?

 Pour l'heure, les citoyens ne semblent pas vraiment bouger et bien que le masque du capitalisme se fissure sous nos yeux, rien ne semble remettre en cause ce système d'exploitation, responsable de misères, de famines et d'inégalités sociales dans le monde. Même notre président qui, durant sa campagne pour les présidentielles, encourageait les français à s'endetter d'avantage, quitte à hypothéquer leur domicile, pour servir toujours plus la croissance, ne semble pas se remettre en question (un retournement de veste et ses gesticulations peuvent poursuivre). Pourtant ses paroles nous poussaient directement dans les pas des américains  d'où vient justement cette crise financière des subprimes qui nous ébranle aujourd'hui.

 Quant à ces hypocrites de  politiques et d' économistes complices qui prétendent découvrir l'existence de la spéculation, ils sont vraiment écoeurants car si en théorie la spéculation est interdite, rien n'ai fait pour que soit appliquée cette règle. Quand on peut acheter une action puis la revendre dans la même journée il est évident que la spéculation se pratique. Pourquoi n'impose t on pas des durées minimum d'investissement?

  Pire encore, on entend aujourd'hui les médias critiquer de toute part la spéculation mais je me souviens très bien de ces émissions télévisées où l'on ventait ces personnes qui, chez eux, boursicotaient sur le net, parfois même à plein temps, comme s'ils jouaient au casino!

Comment peut-on encore écouter les ténors de la bonne parole?

 Les révolutionnaires ou insoumis s'étalent dans nos univers virtuels,  mais dans la réalité, ils sont baillonés. Quant à ceux qui réussissent à sensibiliser l'opinion les tenants du pouvoir tente de les écraser par les armes de la justice dite Républicaine, je pense ici aux enfants de Donquichotte condamnés pour atteinte à l'ordre public (!) Et que penser de cette police qui, argumentant qu'ils anticipent des futurs terroristes prêchent l'incarcération préventive de militants d'extrême gauche (se souvenir de cette affaire de sabotage d'une ligne SNCF)?

Ces films seraient ils un avertissement à ceux qui seraient tenter de se rebeller, des portraits dressés pour démystifier des héros du peuple? Ou, au contraire, une stimulation pour exciter des nervis afin de pouvoir légitimer, par la suite, toujours plus de répression, de privation de nos libertés, toujours plus de sacrifice?


Où sont passer les esprits libres, les idéaux?



Mercredi 19 novembre 2008 à 15:33


Découvrez Experience!

http://wattie.cowblog.fr/images/republique2.jpgJ'entends ce jour à l'assemblée nationale qu'un élu a été jeté au sol et roué de coups par un homme parcequ'il refusait à ce dernier un passe droit pour obtenir une place en crèche. Cette homme parcequ'il est ingénieur et gagne 7000euros par mois ne représente pas aux yeux de la justice de danger pour la société et échappe ainsi à la comparution directe au tributal et se retrouve ainsi en liberté. a contarrio un SDF qui fut pris en train de voler dans une gare fut lui conduit aussitôt au tribunal. Faut-il en conclure qu' un voleur plus dangereux qu'un cogneurou qu'un pauvre est plus dangereux qu'un riche?

Ailleurs au Val d'Albian (Saclay) un habitant téléphone à la gendarmerie pour signaler qu'un véhicule mal garé gêne l'entrée à son domicile. La gendarmerie s'apercevant que ce véhicule appartient à un procureur répond qu'il ne peuvent pas intervenir (!). Le simple citoyen peut craindre les coups de la loi, ceux qui l'écrivent où les font appliquer en sont protégés.

C'est cela notre République, Une bouffonerie!
Un décor plus qu'une réalité de justice et d'égalité.

http://wattie.cowblog.fr/images/TriomphedelaRepublique.jpg

Découvrez Experience!

Dimanche 16 novembre 2008 à 20:04

Merci à Séverine pour cette vidéo

Vendredi 14 novembre 2008 à 19:42

http://wattie.cowblog.fr/images/siteoff066f60.gif
http://wattie.cowblog.fr/images/artoff28.jpg
« Si les gens comprenaient réellement le processus de création monétaire,
le système ne tiendrait pas plus de 24 heures » (H.Ford)


 

Vendredi 14 novembre 2008 à 12:50

70% des cancers sont dûs à notre environnement
(30% sont dûs à la pollution et 40% à l'alimentation)



nos_enfants_nous_accuseront
envoyé par
beloutte

Entretien avec l'auteur du film


Merci à ma mère pour la découverte de ce film

Vendredi 14 novembre 2008 à 11:52

http://wattie.cowblog.fr/images/logo.jpgLa justice française impose les semences stériles des fleures, des légumes, des fruits... Ce que vous achetez à planter ne pourra pas donner de nouvelles graines à ressemer, tout est stériles pour vous rendre dépendants des vendeurs de semences, de fruits, fleures, légumes etc... Ainsi, ni le particulier comme vous et moi ni l'agriculteur, le mérécher, le botaniste... ne peut devenir autonome; il sera toujours dépendant des grainetiers (des semenciers). Et ces mêmes personnes complices du système osent prétendre qu'ils agissent pour lutter contre la faim dans le monde. Une vidéo vous expliquera mieux que moi ici.

"Malgré les directives européennes, les avis de l’ONU, du Sénat, de scientifiques, d’agronomes affirmant l’urgence de sauvegarder la biodiversité végétale alimentaire, l’état français refuse de libérer l’accès aux semences anciennes pour tout un chacun.
C’est ce qui permet aujourd’hui aux magistrats d’infliger ces lourdes peines à l’association Kokopelli..."

"L’association propose aux jardiniers, aux paysans, d’être autonomes et responsables, face au vivant. Dans notre société du tout marchandise, c’est intolérable. Le plus grand grief (sous jacent) fait aux semences anciennes ou de pays, est d’être reproductibles et qui plus est adaptables à de très nombreuses conditions de cultures, sans le soutien de l’agro chimie. Voilà la faute de KOKOPELLI : conserver le levain des savoirs populaires, agronomiques et génétiques. A l’heure où l’on veut nous faire croire que le tout hybride, OGM, chimique, énergie fossile, sont les seules possibilités d’assurer notre alimentation, propager l’autonomie semencière par l’exemple est devenu répréhensible. Ce qu’il faut retenir de ces condamnations, c’est la volonté affichée d ‘éradiquer les alternatives techniques et semencières autonomes...."


Depuis 15 ans, KOKOPELLI protège la diversité de nos jardins, de nos champs, de nos assiettes, tout en essayant de faire évoluer le cadre juridique vers une reconnaissance de la valeur agronomique et culturelle des variétés reproductibles : L’ETAT FRANÇAIS NOUS A FAIT ECHOUER.

Merci à mon frère pour cette info

Lundi 3 novembre 2008 à 21:32

Lundi 13 octobre 2008 à 11:06



Depuis 2002, la Belgique demande à l'Europe
 d'interdire le fluor

Merci à D. pour ces liens

Lundi 6 octobre 2008 à 18:59


A qui profite les crises?

 Comme George Orwell dans son roman politique "1984" où la dictature s'imposait en faisant croire au peuple qu'il était en guerre, Naomi Klein, Invitée aujourd' hui sur I Télé, dénonce dans son livre "la stratégie du choc" comment les tenants du capitalisme profitent des temps de crises (guerres, attentat, crises économique...) pour réduire toujours plus l'humain à un simple outil de production, à réduire ses libertés et augmenter ses bénéfices financiers.

<< Page précédente | 1 | 2 | Page suivante >>

Créer un podcast