wattie

vivre ou survivre?

Samedi 21 mai 2011 à 12:30

Complot piège ou pas ce qui est sûre c'est que DSK est un récidiviste (http://youtu.be/mn-N7rXg504) en matière de viol et de tentative de viol (et puis ici il y a tout de même des traces de griffures, sperme.. sur la victime:

http://www.rue89.com/2011/05/16/le-texte-plainte-deposee-contre-strauss-kahn-traduction-204138 

et 7 chefs  d'accusations sont à sa charge)donc s'il fini derrière les barreaux ce ne sera que justice enfin rendue et certainement pas une perte pour la gauche anti capitalisme de casino.
  De plus, ceux qui tenteraient encore de défendre DSK (les mêmes qui défendaient hier Polanski?) devraient se dire que sa mise à l'arrêt dans la course à la présidentielle de la République française épargnera de nombreuses femmes qui auraient à coup sûre subi les futures charges de cet homme en rûte incontrôlé renforcé qui plus est de sa toute puissance présidentielle et de l’immunité dont il aurait profité comme Chirac président en a déjà bénéficié.

Quant à la situation humiliante que DSK vit dans cette prison de new york et qui choque nos politiques et bien que ces derniers en prennent note quand ils traiteront des conditions de vie dans nos prisons car cette humiliation, TOUS les prisonniers la vivent.

La justice française devrait prendre exemple sur celle des USA pour ce fait où l'on peut constater que les menottes se passent autant autour des poignets des faibles que de ceux des puissants. Tout comme il ne devrait pas y avoir de prison VIP sur le territoire de la République, la justice doit être la même pour tous et si l'incarcération est humiliante pour un puissant notable, elle l'est tout autant pour un faible inconnu.

Si le PS s'attriste de cette actualité ils devraient se soulager de ne pas avoir cautionné d'avantage cet homme pour prendre la tête de notre ETat. Quelle aurait été le visage de la France si cette actualité avait eut lieu avec DSK comme président de la République française? (ah oui, si tel avait été le cas, peut être que ce fait divers aurait été étouffé et que la politique se serait poursuivie de bon train; alors il ne faudrait pas s'étonner de la progression de l'abstention lors des élections).

Mais au fait, qui dans ces sphères de la politique ignorait le récidivisme de DSK? Cela ne semblait gêner personne que ce malade sexuel puisse toujours exercer comme élu ni même se présenter à ces élections présidentielles. Les coups bas sont pourtant courant en politique alors pourquoi ce silence jusque là? Quel homme a t on failli risuer de voir à la tête de notre pays? En politique il n'y a jamais trop de transparence.

Si DSK avait été un simple agent de sécurité, ses méfaits lui auraient fait perdre son droit d'exercer sa profession depuis longtemps déjà.

Décidément je me demande si un jour l'égalité sera établie en cette République de France.

Par http://www.leluan-map.fr le Lundi 13 juillet 2015 à 5:46
et 7 chefs d'accusations sont à sa charge)donc s'il fini derrière les barreaux ce ne sera que justice enfin rendue et certainement pas une perte pour la gauche anti capitalisme de casino
Par http://www.goedkopevoetbalshirtsis.nl le Mardi 15 septembre 2015 à 4:37
I think you are completely right in this point!
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://wattie.cowblog.fr/trackback/3110049

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast