wattie

vivre ou survivre?

Mardi 3 août 2010 à 13:11

Mardi 30 mars 2010 à 16:21

Un reportage rediffusé également ce jour sur France Ô



Samedi 18 juillet 2009 à 14:21

Cette semaine le projet allemand dont je vous avais parlé ici a été voté et va commencé.

En plus de fournir 15% de l'électricité consommée par l'europe en 2050 cette installation servira aussi à désâlée de l'eau de mer afin de fournir de l'eau potable à la région sur place.

Samedi 18 juillet 2009 à 12:56

  Je connaissais déjà la débilité des corridas qui sous couvert de sport ou d'art s'autorise à faire souffrir un taureau qui finira amputé d'une oreille et n'aura rien d'autre que la mort pour échapper à son bourreau de matador (que voulez vous il faut faire perdurer les traditions...) sans compter le recrutement forcé de chevaux, à qui l'on bande les yeux, qui  sont parfois blessés ou tués par les cornes du martyre.

Mais il y a aussi le lâché de taureaux (cette fois ci pas dans une arène mais dans la rue) où leur jeux consiste à  effectuer une course infernale avec l'animal où les participants de certaines communes poussent le vice jusqu'à planter des fléchettes à l'aide de sarbacanes sur le taureau qui finira achevé d'une balle de fusil. Une variante de cette course s'exécute en Castille (Medinaceli) où les cornes du taureau sont couverte d'une toile imbibée d'essence puis enflammées. Plus loin encore dans le crime sadique à Tordesillas près de Valladolid, le taureau est poursuivi dans les rues du village avec des lances et des piques jusqu'à ce qu'il tombe à terre. Une fois à l'agonie, il est achevé et on lui coupe les testicules qui seront exhibées triomphalement au bout d'une pique.


En Espagne 600 fêtes populaires annuelles où le taureau fini tué existeraient.

 D'autres animaux  sont aussi victimes du sadisme de certaines fêtes populaires. c'est le cas des chèvres qui sont jetée vivantes du haut du clocher de l'église (!). A Manganeses près de Zamora la chèvre est depuis seulement 2000 en carton-pâte. Et bien sûre les coqs qui en plus des combats de coqs sont aussi pendues pour être  décapitée à coup de serpe.

Tous ces jeux de massacres sévissent en Europe et parceque des lobbies influencent nos politiques qui, sous couvert de culture, d'art ou de tradition se rendent complices de ces crimes et font honte à la civilisation dite humaine.

A ce jour, Espagne, seules les régions de Catalogne et les Canaries ont voté des lois qui punissent "toute torture publique" contre des animaux (j'aurais aimé qu'en plus de public ils ajoute aussi privée). La ville de Barcelone et une quarantaine de communes se sont déclarées antitaurines". Dans certains villages de Catalans, on commence tout juste à remplacer le taureau par des armatures en acier.


On parle ici de l'Espagne mais la France n'est pas vierge dans ce domaine non plus comme en
Provence où la corridas et la course au taureau se pratique.

Tous ces jeux de massacres sévissent toujours en Europe grâce à l' influence de lobbies qui agissent sur nos politiques nationaux et européens qui, sous couvert de culture, d'art ou de tradition se rendent complices de ces crimes et font honte à la civilisation dite humaine.

En 2003 pourtant,
la cour de justice internationale des droits de l'animal a déjà condamnée ces jeux assassins : "la Cour rappelle aux autorités de l'Union Européenne et notamment aux autorités d'Espagne, de France et du Portugal, qu'on ne réglemente pas la torture. On l'abolit !"

http://wattie.cowblog.fr/images/corrida.jpg

Jeudi 16 juillet 2009 à 16:50

http://wattie.cowblog.fr/images/anic10ea1.jpg

http://wattie.cowblog.fr/images/journeesansviande20mars.jpg

Vendredi 10 juillet 2009 à 20:58

Rendez vous compte,

 
20% du Sahara (une surface de 300km sur 300km)équipé de miroirs paraboliques suffiraient pour couvrir les besoin énergétiques de la planète entière!
 

Une vingtaine d'entreprises allemandes se lancent déjà dans cette aventure salvatrice de transformation le soleil du Sahara en électricité.

 
Ce projet d'énergie verte devrait alimenter l'Europe en électricité
de 15% sa consommation.

Ce projet astronomique pour une nation seule ne serait pas grand chose si tous les Etats du monde s'y mettaient mais pour cela il faudrait une paix éternelle... autant rêver d'une autre espèce d'hommes.

Enfin, même si la France poursuit son endettement dans le nucléaire, on peut toujours rêver d'ailleurs l'Italie et l'Espagne sembleraient intéressées par ce projet et certains signaux d'Afrique du Nord sembleraient également encourageants.

(source :Le Figaro du 17.06.09)

Dimanche 28 juin 2009 à 19:53

http://wattie.cowblog.fr/images/m8ab16f4ef5314117843e1b286f50a707.jpg

Mercredi 21 janvier 2009 à 13:12

The Signal

Depuis 1998 L'Europe se préoccupe des menaces de la manipulation des comportements humains par micro-ondes ondes



I-TELE -HAARP, Arme Climatique
envoyé par al-fred

Dimanche 16 novembre 2008 à 20:04

Merci à Séverine pour cette vidéo

Vendredi 14 novembre 2008 à 11:52

http://wattie.cowblog.fr/images/logo.jpgLa justice française impose les semences stériles des fleures, des légumes, des fruits... Ce que vous achetez à planter ne pourra pas donner de nouvelles graines à ressemer, tout est stériles pour vous rendre dépendants des vendeurs de semences, de fruits, fleures, légumes etc... Ainsi, ni le particulier comme vous et moi ni l'agriculteur, le mérécher, le botaniste... ne peut devenir autonome; il sera toujours dépendant des grainetiers (des semenciers). Et ces mêmes personnes complices du système osent prétendre qu'ils agissent pour lutter contre la faim dans le monde. Une vidéo vous expliquera mieux que moi ici.

"Malgré les directives européennes, les avis de l’ONU, du Sénat, de scientifiques, d’agronomes affirmant l’urgence de sauvegarder la biodiversité végétale alimentaire, l’état français refuse de libérer l’accès aux semences anciennes pour tout un chacun.
C’est ce qui permet aujourd’hui aux magistrats d’infliger ces lourdes peines à l’association Kokopelli..."

"L’association propose aux jardiniers, aux paysans, d’être autonomes et responsables, face au vivant. Dans notre société du tout marchandise, c’est intolérable. Le plus grand grief (sous jacent) fait aux semences anciennes ou de pays, est d’être reproductibles et qui plus est adaptables à de très nombreuses conditions de cultures, sans le soutien de l’agro chimie. Voilà la faute de KOKOPELLI : conserver le levain des savoirs populaires, agronomiques et génétiques. A l’heure où l’on veut nous faire croire que le tout hybride, OGM, chimique, énergie fossile, sont les seules possibilités d’assurer notre alimentation, propager l’autonomie semencière par l’exemple est devenu répréhensible. Ce qu’il faut retenir de ces condamnations, c’est la volonté affichée d ‘éradiquer les alternatives techniques et semencières autonomes...."


Depuis 15 ans, KOKOPELLI protège la diversité de nos jardins, de nos champs, de nos assiettes, tout en essayant de faire évoluer le cadre juridique vers une reconnaissance de la valeur agronomique et culturelle des variétés reproductibles : L’ETAT FRANÇAIS NOUS A FAIT ECHOUER.

Merci à mon frère pour cette info

Lundi 13 octobre 2008 à 11:06



Depuis 2002, la Belgique demande à l'Europe
 d'interdire le fluor

Merci à D. pour ces liens

Vendredi 5 septembre 2008 à 20:54

Nous sommes tellement pollués de l'intérieur par la nourriture moderne et les médicaments que nous ingurgitons que la concentration de nos cadavres dans les cimetières polluent les sols. Restent également dans le sol quand le corps réussi à se décomposer nos prothèses, plombages dentaires...

La solution? Le recyclage et la crémation!

Mais le problème éclairé ici est aussi que les industries alimentaires nous pourrissent autant qu'elles nous nourrissent. Et l'Europe, soumise au marché, n'est pas prête d'y changer quoi que ce soit. Nous avons déjà pu le constater avec les ingrédients nocifs pour la santé que l'Europe, sous à la pression des industriels, a finalement abandonné d'interdire.

Le capitalisme aura ta peau!

Vendredi 4 juillet 2008 à 17:40

 
J'avais reçu il y a peu le courrier de l'asso "sortir du nucléaire" avec tract, affichette et étiquette à coller autour d'une boîte de conserve à déposer lors de la manif .


Et voici que ma belle soeur m'envoie leur vidéo il n'en fallait pas plus pour que je vous fasse passer le tout.

Découvrez Various!

Vendredi 20 juin 2008 à 17:09


La guerre contre le cancer, l'enlisement

Il y a quelques jours, une émission dénonçait l'économie qui nous tue et nos politiques complices.

Imaginez que les scientifiques américains savaient dès les années 40 que l' amiante était mortelle mais que le lobby patronal a étouffé l'information et les politiques ont abdiqué, qu'un an encore avant que le gouvernement français dans les années 80 décident d'interdire cet isolant cancérigène le rapport d'un organisme officielle minimisait sa nocivité. Aujourd'hui, rien qu'en France on attend encore 50 000 à 100 000 morts victimes de l'amiante d'ici quelques années seulement.
Il y a quelques semaines un "incident" de sécurité eut lieu dans un réacteur d'une centrale nucléaire d'un pays de l'Est. Le rapport officiel de sécurité  nous a assuré qu'il n'y a pas eut de fuite irradiante.
 Peut-on les croire après les mensonges de Tchernobyle?
 Le pire est à craindre en ce domaine quand on voit tous ces contrats de construction de nouvelles centrales nucléaires se multiplier partout dans le monde, même dans des pays où la population vit dans la misère (auront-ils les moyens d'assurer l'entretien et la sécurité de ces centrales?).

Concernant le cancer, les taux de mortalité sont toujours en hausse, même chez les jeunes où le taux  des malades du cancer atteint 30% en France.

Des scientifiques ont découvert que la principale cause des cancers est la pollution environnementale (5% des cancers sont génétiques), notamment  les œstrogènes (hormones féminines) que l'on trouve dans les plastiques, les pesticides et les herbicides.
Ces hormones perturbent nos cellules et provoquent le cancer. Le problème est que cette contamination ne se ressent pas et que le cancer ne se développe que 30 à 40ans plus tard.

Et le lobby patronal tente toujours d'empêcher la reconnaissance du lien entre pollution et cancer.

En attendant on investi principalement dans la recherche pour le traitement des cancers mais rien n'est fait dans le domaine de la prévention ou très peu pour empêcher la contamination; en France, l'épidémiologie est totalement délaissée et n'a pas les moyens matériel et fiancier d'avancer.

Toujours en France où le film "bien venu chez les ch'tis" a fait couler plein de bons sentiments envers la population du Nord, le du Nord pas de Calais est la région de France où l'on meurt le plus du cancer. Pourtant aucune étude officielle n'ai faite pour en connaître les raisons. Pire quand une étude indépendante sort un rapport, celui-ci est censuré et le chantage à l'emploi continu ses crimes.

C'est tout le cinysme de l'économie mondiale actuelle où l'argent est roi qui est en cause.

 Car le chiffre d'affaire du traitement contre le cancer ne cesse de croître et qui oserait s'attaquer à cette mine d'or?
 Aussi on est tenter de croire que plutôt que d'éradiquer le cancer, les labos préfèrent le stabiliser, le traiter comme une maladie chronique. Ainsi le cancer assure aux labos une véritable rente.

Mais les politiques, qu'ont-ils à y gagner, eux qui ne cessent de dénoncer les déficites de la sécurité sociale?

 De l'emploi! des victoires électorales!
voir, des dessous de tables

 Car pour éradiquer le cancer il faut s'attaquer au lobby patronal qui continu de nous polluer, donc risquer de voir fuir ses salauds vers des pays qui accèpetent de voir crever sa population par la pollution, elle qui crève déjà de faim. Et le chômage, les électeurs, ces boeufs qui préfèrent trimer que de remettre le système en cause n'aiment pas ça.

Jeudi 12 juin 2008 à 13:47

La hausse du pétrole creuse les budgets de nous tous. Cependant, seuls certaines professions qui osent gueuler comme les pêcheurs, les routiers et les agriculteurs réclament l'aide financière de l'Etat, notre aide donc.

Bien sûre, ces derniers peuvent argumenter que s'il n'obtiennent pas d'aide pour compenser la hausse du prix des carburants, ils pourront augmenter leur prix et provoquer une accentuation de l'inflation.

Nous voici donc, simple salariés/consommateurs pris en otage de l'irresponsabilité des politiques et de ces lobbyes qui ne pensent qu'à leur enrichissement personnel.

Si l'Etat cède à leur réclamation:

En plus de subir la pollution et l'encombrement des camions sur les routes dont les marchandises seraient mieux sur les rails, nous allons les aider financièrement à poursuivre leur égémonie et leur pollution (on est bien loin du projet des politiques de vouloir faire pressions sur le lobby routier notemment en taxant d'avantage le gazoil pour lutter contre la pollution).

Quant aux pêcheurs, comme les agriculteurs, parcequ'ils cèdent aux banques et à leur individualisme ils se sont tous endettés pour s'acheter des bateaux, tracteurs, moissonneuses avec des moteurs toujours plus puissants, plus gourmands en carburant. Si l'Etat leur cède nous allons donc les soutenir dans cette course sans fin et contribuer à l'appauvrissement des sols, la disparition des faunes maritimes et la pollution de leurs engins.

Cette politique du produire toujours plus est nocive pour l'humanité et notre planète, elle est suicidaire également pour les professions qui la pratique car en produisant plus, ils devront être moins nombreux. Quand il n'y aura plus de poissons, que les terres seront mortes, ils pourront toujours pleurer le ciel ou demander des allocations.

Tout comme la natalité, l'agriculture, la pêche et l'énergie doivent être gérées à l'échelle mondiale de façon viable économiquement et écologiquement.

Imaginez qu'avec seulement 20% de la surface du Sahara couvert de panneaux solaires, l'humanité entière serait fournie en énergie!

Dans le sud de l'Espagne, le Sahara a déjà frappé et pourtant les agriculteurs y gaspillent toujours de l'eau en y cultivant artificiellement sous serres...

Voici la nocivité d'un pouvoir politique faible face aux lobbyes, de politiques qui s'intéressent plus à leur réélection qu'au bien être de ses citoyens d'aujourd'hui et de demain, d'un pouvoir politique qui n'écoute que ceux qui ont la plus grande capacité de nuisance. Ce n'est pas ainsi qu'il pourra agir en grand sur notre société et  notre environnement.

Quand, les politiques décideront-ils de reprendre le contrôle de l'économie?

 Il serait temps que les Nations cessent de se regarder le nombril, qu'elles s'unissent et pensent planète. Il n'y a qu'à cette condition que l'humain pourra non seulement se sauver de son autodestruction mais également s'émanciper et vivre mieux.

Mardi 15 avril 2008 à 21:52

Documentaire
Se passe de commentaire...
 Si ce n'est que O.Faugiel pourra comprendre les propos d'Undercover Slut.
 Se sentir appartenir a une espèce cruelle ou se sentir complice malgré soit d' actes de barbarie légitimise la réaction par le nihilisme.


Mercredi 9 avril 2008 à 14:48

Hier, je regardais cette émission sur la 5 (vidéo ci-dessous) on y apprend que la fonte des glaces est plus rapide que prévues et que les catastrophes sont déjà effectives.


 D' ici moins de 30 ans  des terres côtières de la quasi totalité du globe  seront inondées. Mais la fonte des glaces inondera également les terres intérieures.

Le réchauffement de notre planète accentuera le nombre d'exilés climatique (pénurie de nourriture, inondations, eau non potable...).

 Aujourd'hui des villages entiers coulent sous les eaux, et des émeutes d'affamés sont signalées. Demain il est envisageable que nous assisteront à  des exodes de populations entières intra et extra nationaux.

Mercredi 9 avril 2008 à 12:56

Le prix de l'essence augmente? Rouler moins ou prenez les transports en commun.

Les produits alimentaires sont trop chers? Faites vos courses à LIDL, manger moins saint ou utilisez le crédit à la consommation....

Et puis si vous ne pouvez toujours pas affronter la hausse du coût de la vie, travaillez plus!


 Démerdez vous et laissez le capital s' enrichir!



Pour les produits alimentaires, les associations de consommateurs ont déjà dénoncé ces marques qui augmentaient abusivement leurs prix et  si il y a pénurie de produits alimentaires, on sait qu'il y a aussi la population planétaires qui ne cesse de croitre et qu'aucune politique démographique mondiale n'est envisagée. Pire, les Etats font toujours la course à toujours plus de natalité.

Pour l'essence les politiques, toujours aussi courageux, choisissent le camp des lobbys pétroliers et interdisent toujours l'application d'invention permettant de moins consommer voir d'utiliser d'autres carburants que le pétrole.


Moins de pollution, moins de consommation qu'attendent les industriels?
 Des élus n'attendent pas.

Mardi 11 mars 2008 à 23:13

A l'heure où le "gouvernement" européen parle de réautoriser les OGM et les farines animales (souvenez vous de la crise des vaches folles) pour l'alimentation d'élevage, Arte, l'une des  seules chaînes qui mériterait l'intitulé "utilité publique", diffuse aujourd'hui un documentaire (Le monde selon Monsanto) à réveiller toutes les victimes du discourt collaborationniste des politiques et des scientifiques corrompus par le lobby industriel de la biotechnologie.

Ce documentaire démontre combien les puissances financières noyautent le monde politique et scientifique au plus haut niveau et propager le mensonge au service de l'argent au dépend de la santé publique et environnementale.

L'affaire des OGM démontre la menace faite sur l'indépendance des scientifiques.

L'OGM peut tuer oui mais chut! il assure des bénéfices de rêve pour les détenteurs des brevets de ces semences et assure des revenus pour ses collabos.

Et à ceux qui auraient encore la naïveté de croire que les OGM seraient un salut pour les pays en voie de développement qu'ils se penche sur la multiplication du taux de suicide chez les agriculteurs en Inde.

Combien de rapports prouvant la dangerosité  des OGM ont été trafiqués ou étouffés? Combien d'employers de ces firmes des biotechnologies ont été liscenciés ou menacés pour avoir ou tenté d'avoir divulgué la vérité?

En attendant Monsanto rachète à tour de bras les semenciers de graines naturelles  afin d'impôser leur graînes  génétiquement modifiées...

Qui a parlé de libre concurrence?

 Dans l' économie capitaliste, le gros achète le petit jusqu'à ce qu'il n'y ait plus qu'un gros.

 Bien sûr ce gros se  camouflera sous différentes marques afin de dissimuler la grande farce du libre choix.

Dimanche 30 septembre 2007 à 14:34



Bulletin de santé de notre planète

  C'est dans un documentaire sur Arte concernant l'obscurcissement climatique que l'on apprend la responsabilité des pays industrialisés dans certaines zones d'Afrique où la pollution atmosphérique, causée par le rejet de microparticules dans l'air, a causé la sècheresse.
 Cette sècheresse qui causa des famines en Afrique, dans les années 80, n'était pas dû, comme les politiques le prétendaient, à une mauvaise gestion des terres et de l'eau par les africains mais provoquée par les pollutions industrielles.
 Ces pollutions, en obscurcissant la terre, a fait disparaitre les moussons par diminution de rayonnement solaire indispensable à l'évaporation des mers du Sud (car les scientifique ont démontré que l'eau ne s'évaporait pas par la chaleur ambiante, comme de leau d'une casserole sur le feu, mais par le rayonnement du soleil) qui montaient ensuite sous forme de nuages pour retomber abondamment sur leurs terres.


  Encore une démonstration du capital qui s' enrichie sans respect de notre environnement. Et comme toujours, les populations doivent payer jusqu'à leur vie et se solidariser pour affronter les effets du capitalisme, ce cannibale.

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | Page suivante >>

Créer un podcast